Voilà quelques semaines que nous reconstruisons notre ville et nos vies. La fin de l’invasion Terminus a aussi sonné l’heure du renouveau et il nous faudra beaucoup de courage pour y parvenir ! Bien évidemment, qui dit grande bataille, dit aussi grands héros ! Personnage n’a oublié le noble sacrifice du Prétorien qui nous a permis de mener une vie paisible jusqu’à cette nouvelle tentative d’invasion avortée. A-t-il trouvé son successeur dans ces affrontements ?

Il ne semblerait pas ! Bien sûr, nous comptons de nombreux actes qualifiables d’héroïques, mais le résultat n’est pas vraiment à la hauteur de la tâche. Tout d’abord, nous comptons plusieurs pseudos-héros qui ont davantage mis la ville en péril que sauvé ses citoyens. Parmi eux, nous avons notamment un prétendu héros qui n’a pas hésité à… donner vie à la statue du Prétorien pour lui faire rejoindre le champ de bataille, écrasant au passage quelques maisons et d’autres « détails » de ce type. Avait-il songé une seule seconde aux dégâts qu’il causait ? Oh, bien sûr, nous aurons certainement droit aux excuses habituelles du type « il fallait bien tout tenter pour repousser l’invasion » ou encore « ce ne sont que des dégâts matériels, ils ont permis d’éviter des morts », mais nous savons tous que ce n’était pas le seul moyen d’y parvenir !

Bien évidemment, nous n’avons pas encore parlé de ce Légionnaire qui a jugé bon de s’en prendre à Omega alors que ce dernier se tenait hors du combat. Quoi de plus intelligent que d’attaquer un être immortel et extrêmement dangereux alors qu’il ne vous menaçait pas directement ? Malheureusement, ses bêtises ne se sont pas arrêtées là, car une telle bataille n’a pas manqué de causer de gros dégâts collatéraux et en frappant à tort et à travers, notre catastrophe ambulante a manqué de détruire le seul moyen que l’UNISON avait de mettre fin à cette bataille. Fort heureusement, l’une de ses collègues – répondant au doux pseudo de Nymphea – a réussi à rattraper ses erreurs et à éviter le pire. Sans quoi, le Terminus aurait pu ériger ce Légionnaire en tant que héros pour avoir ruiné le seul espoir que la Terre avait de s’en sortir.

Et qu’en est-il des « alliés » de la Terre ? Que dire de Chrysaor, le Roi Atlante qui a jugé bon de faire venir le Gigantosaure à Star City et de le lâcher au milieu des immeubles ? Oh, ce serait mentir que de dire qu’il n’a pas aidé à repousser les assaillants, mais il a fait au moins autant de dégâts que toutes les forces de Terminus réunies !

Pourtant, malgré toutes ces critiques, il n’y a pas que du mauvais dans cette histoire. En dehors de cette Légionnaire qui a sauvé les meubles, nous pouvons aussi citer les agents de l’UNISON qui ont réussi à mettre en place le système qui a finalement repoussé l’invasion. Sans eux, nous ne serions certainement pas là à rédiger ces lignes ! Que dire des autres héros anonymes ? Nous avons entendu un nom qui revenait souvent sur les lèvres : le docteur Nathan Crome. Ce héros anonyme n’était pas vêtu de collants moulants lors de cette bataille, mais il a sauvé de nombreuses vies en soignant les blessés, dont certains n’étaient même pas humains. Sans son aide, il y a fort à parier que de nombreuses familles auraient été en deuil.

Nous devons aussi notre survie à un autre « héros » assez peu commun et connu du grand public : un dragon. Non, mes chers lecteurs, je n’ai rien consommé d’illicite et si vous découvrez ce stupéfiant animal je vous invite à lire davantage la presse ! Ce héros des temps anciens a déjà fait parler de lui par le passé et nous le retrouvons lors de cette bataille finale : il a fait son apparition, non loin d’une sorte d’aéronef et combattu les unités volantes du Terminus. Sans son intervention, les pertes auraient été encore plus lourdes, mais il ne s’est pas arrêté là : il semblerait que sa participation au projet mené par l’UNISON a été vitale puisqu’elle a permis de repousser définitivement les forces adverses – et cela même s’il a défiguré plusieurs immeubles de Star City pour y arriver ! Je ne sais si je dois me réjouir ou me désoler que le héros le plus utile et à la hauteur du Prétorien ne soit même pas humain !

En conclusion, il semblerait que les vrais héros de cette bataille ne soient pas ceux que l’on pourrait croire. Exit les prétendus Supers-héros qui ont manqué de tous nous faire mourir, accueillons plutôt ces agents et ces médecins anonymes qui se sont montrés à la hauteur du Prétorien ! Ce vrai héros du peuple s’est sacrifié pour sauver ses semblables, il n’a pas demandé la célébrité ni même des remerciements, il a agi simplement pour aider les citoyens de cette planète et c’est ce que ces vrais héros ont compris…. Légionnaires, prenez de la graine ! Serez-vous là pour aider à la reconstruction de ce que vous avez détruit, ou retournerez-vous à vos entraînements en attendant un nouveau moment de faire miroiter votre prétendu héroïsme ?