Mes chers amis,

Je ne vous ai pas accordé le plaisir de ma présence depuis quelques temps, mais à l’instar de tous les habitants de notre charmante ville, j’ai malheureusement été, moi aussi, victime de l’invasion du Terminus. Maintenant que tout semble rentrer dans l’ordre petit-à-petit, je me suis penché(e) sur une histoire plutôt intéressante… notre chère maire Bowen serait-elle moins blanche qu’il n’y paraît ? Attention, ne voyez pas là une accusation raciste en raison de la couleur de peau de notre maire, je faisais uniquement référence à sa réputation loin d’être immaculée….

Je me suis laissé dire que certains la soupçonneraient de privilégier des personnes, voire des organismes qui ne seraient pas forcément très fréquentables. Nous savons tous que la ville a subi de nombreux dégâts et que plusieurs quartiers nécessitent d’importantes réparations, mais comment le conseil municipale décide de la priorité de chaque chantier ? Certains se sont étonnés en voyant que des bâtiments jugés « secondaires » par la majorité des habitants de la ville, avaient été réparés en deux coups de cuillère à pot alors que des habitations des quartiers défavorisés étaient encore à l’état de décombres. La maire s’est défendue, arguant que pour permettre aux citoyens de vivre correctement il faut aussi leur offrir des services et je suis la première à la soutenir sur ce point, mais comment savoir si ces excuses ne dissimulent rien d’autre ?

On m’a récemment parlé d’un hôpital s’étant en partie écroulé durant l’invasion. J’ai été sur place, ou du moins à bonne distance, mais je n’ai rien constaté de tel. L’endroit semble en assez bon état et pourrait être réhabilité, mais il semblerait que notre gouvernement ait interdit l’accès à qui que ce soit. Tant de mystères et si peu de réponses… à moins que mon imagination ne soit trop prolixe ?

Qu’en est-il de votre côté mes chers lecteurs, avez-vous remarqué des choses « étranges » ou les décisions de la maire vous semblent-elles légitimes ? Rappelons à tout hasard que madame Bowen provoque souvent la colère des citoyens en raison de ses réserves concernant la Légion – ou plutôt du fait qu’elle ne lèche pas les bottes des Légionnaires à l’instar de notre précédent maire. Il n’est donc pas impossible que ces médisances ne soient que le fruit de citoyens contrariés.

Pour conclure, j’adresse mes remerciements et mes félicitations aux membres du CODE (Citoyens pour l’Ordre, la Décence et l’Éthique) qui ont utilisé les fonds de leur organisme pour participer à la reconstruction de Star City. Même s’ils ne sont pas aussi populaires que nos héros en collants, c’est en grande partie grâce à eux que de nombreux citoyens ont un toit au-dessus de la tête !

À très bientôt et prenez soin de vous.